LE PEINTRE

Quand les couleurs rugissent
Et vomissent du sang
Sur les murs qui rougissent
Je dessine un enfant

Un nouveau-né tremblant
De colère et de peur
Sorti de l’océan
Asphyxié de malheur

Et les murs flamboyants
Eclatent de violences
Dans le chaos sanglant
De la vie qui commence

Béatrysse Darstray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *