LE CIEL A SUBMERGÉ LES FLOTS

Le ciel a submergé les flots
Et les voiles serpentent derrière des vents de brume
Accrochant les rayons
D’un soleil transparent
Les chalutiers s’abîment sur la mousse du ciel
Tempête de nuages
Éclosion de l’éclair
Et les marins transis vomissent leurs angoisses
En s’inventant des dieux
Pour déplacer à l’infini
L’ÉTERNITÉ
Béatrysse Darstray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *